Pendant 2 ans, Gennisium a eu ses bureaux incubés chez Paris Biotech Santé. C’est en 2020, qu’Emilie Garcin co-fondatrice de la société, contacte le service implantation de Pays d’Aix Développement pour trouver ses locaux en Pays d’Aix. Aujourd’hui, le siège social de la société se situe au Swen Park à Vitrolles sur 500m². L’entreprise va y développer ses activités sur le marché de niche de la néonatalogie.

 

Le Pays d’Aix, un environnement attractif pour Gennisium

 

Originaire de PACA, Emilie Garcin, la co-fondatrice de Gennisium, proposait en 2020 à son équipe de s’installer dans le sud. Elle souhaitait retrouver sa région. Son équipe s’est également laisser séduire par le confort et le cadre de vie offerts par le Pays d’Aix. Avec des sièges pharmaceutiques essentiellement en région parisienne, l’entreprise devait avoir ses bureaux à proximité des infrastructures de transports.

En juin 2020, Gennisium contacte Pays d’Aix Développement avec les critères de sa recherche : « Anne d’Eyssautier avait bien compris notre demande. Elle nous a d’ailleurs envoyé une belle sélection en amont. Cela nous a permis de trouver en une journée seulement nos locaux. »

C’est au Swen Park que l’entreprise décide de s’installer. En 2021, elle investit donc ses locaux de 500m², sur un site qui « coche toutes les cases » pour qu’elle puisse conditionner, stocker et distribuer ses produits. Entre la gare TGV, rendant Paris accessible en 3 heures, l’aéroport Aix-Marseille-Provence, et la proximité du port Marseille-Fos, tout est réuni pour séduire les collaborateurs et mener à bien les activités. Son positionnement facilite aussi les échanges avec ses relais locaux à l’international.

 

Gennisium adapte les traitements pharmaceutiques pour les nouveau-nés

Créée en juin 2018, l’entreprise se positionne sur un marché de niche : la néonatalogie. Aujourd’hui, les prématurés reçoivent des traitements initialement développés pour les adultes. Seules 2 ou 3 molécules sont enregistrées spécifiquement pour les prématurés. Compte tenu du fait de leur immaturité, le dosage et la formulation doivent être adaptés à leurs spécificités. Il est courant que les soignants doivent procéder à plusieurs dilutions avant de pouvoir administrer le traitement.

Cette opération entraine plusieurs problématiques : le risque d’erreur de dilution. La contamination du produit administré, pouvant avoir des conséquences non négligeables pour cette population fragile. Enfin, ce processus de préparation demande beaucoup de temps aux soignants.

Pour pallier à ces problématiques, Gennisium fournit des produits pharmaceutiques adaptés à l’utilisation chez les nouveaux nés, en repositionnant des molécules existantes dans des indications néo-natales. Ces produits présenteront une galénique adaptée : concentration, forme pharmaceutique (forme liquide),  formulation sans conservateurs…

 

 

Depuis Vitrolles, Gennisium envoie des traitements adaptés aux prématurés du monde entier

 

Gennisium souhaite traiter les nouveau-nés prématurés où qu’ils soient et va proposer ces produits dans le monde entier.

Avec l’installation au Swen Park à l’été 2021, Gennisium choisit un emplacement capable de suivre sa croissance et l’augmentation des volumes de ses produits. « La surface des locaux va s’adapter à notre croissance d’ici 5-6 ans. Nous souhaitons ne pas bouger notre Etablissement pharmaceutique adapté à nos besoins, notamment au stockage et conditionnement secondaire. Aujourd’hui, les ampoules injectables sont envoyées en Europe, à Singapour, entre-autres… »

De trois personnes, l’équipe devrait passer, sous cinq ans, à une dizaine de collaborateurs à Vitrolles et une dizaine en Europe.