WEEN au service de la maison intelligente

Dans la lignée de la SmartHome, Ween a été pensé pour optimiser le confort de nos maisons. C’est après avoir constaté que 71% des thermostats connectés n’étaient pas utilisés et restaient réglés à 21°, que la société a décidé de proposer son propre thermostat intelligent.

 

Gestion automatisée des besoins pour plus d’économies

 

Privilégier la notion de confort sans avoir besoin de s’en occuper, c’est là toute la force de la maison intelligente. Selon le co-fondateur de Ween Jean-Laurent Schaub, « devancer les besoins en palliant aux oublis et autres imprévus ». Pour garantir cette gestion automatisée des besoins, Ween fonctionne en liaison avec le smartphone,  objet indispensable, présent dans tous nos déplacements . Une importante partie de la population en est désormais équipée et de nombreuses applications voient le jour afin de gérer notre confort à distance.

Mais là où Ween se différencie, c’est qu’une fois l’installation terminée, l’utilisateur n’a plus à effectuer aucun réglage. C’est son nouveau thermostat, relié à une application mobile qui va de lui-même ajuster la température du logement, en fonction de l’éloignement de son propriétaire. Selon l’Ademe, ce système permettrait de réaliser  « jusqu’à 25% d’économies, soit 400 €/an pour une maison de 120 m² ».

Solution personnalisée et sécurisée pour les membres de la famille

 

Comparable à l’installation d’un thermostat standard, la solution est simple d’utilisation. Elle se compose d’un relai, lié à la chaudière et à la station Ween par liaison radio. Equipée du wifi, cette dernière va, en fonction du climat du moment, mesurer à quelle vitesse l’habitation se réchauffe et se refroidit.  Ainsi, en tenant compte des déplacements du propriétaire, via une application gérant les signaux d’antenne gsm, elle adaptera les dépenses énergétiques afin d’obtenir la température idéale pour le retour des habitants dans la maison.

ween-12

 

Afin de garantir un résultat optimal pour tous, y compris les enfants (non équipés d’un smartphone), Ween va enregistrer leur planning horaire. Il est équipé pour cela d’un détecteur de bruit qui va garantir le chauffage du domicile, même lorsque les parents n’y sont pas. En cas de problème sur le portable ou autre, il s’en tiendra au planning appris.

 

A noter également, le parti pris de la société de fonctionner sans cloud. Avec un processus suffisamment fiable pour être directement installé dans le produit, 80% des calculs se font localement. Cette nouvelle tendance des objets connectés, garantit la sécurité des données personnelles.

 

Succès international pour ce thermostat du futur

 

Imaginé et dessiné par ses deux fondateurs, Jean-Laurent Schaub et Nathanaël Munier, Ween nait début 2014. La startup bénéfice de l’accompagnement de structures locales telles que PAI, la BPI, le CEEI et l’accélérateur P.Factory, ainsi que du coaching et de la visibilité du groupe La Poste.crea-ween-site

 

Une fois le brevet de Ween déposé, le succès est quasi immédiat et constituera la plus grosse campagne de crowdfunding de la plateforme Kisskiss Bankbank. Un engouement confirmé au-delà de nos frontières pour ce produit futuriste qui obtiendra le prix Innovation Award, lors du CES Las Vegas 2016. Le produit est disponible à la livraison depuis le 15 octobre.

 

L’équipe composée d’une quinzaine de personnes est répartie entre le Pôle d’activité d’Aix-en-Provence et Paris. Elle devrait bientôt s’agrandir, puisque que la société cherche à recruter différents profils dont un directeur industriel,  un profil commercial et un profil communication.

 

Du monde professionnel au monde du showbiz, des promoteurs immobiliers à maître Gims, de Leroy Merlin à Apple, du Canada à l’Australie, il semblerait bien que Ween ait conquis son monde.