Takoma : quand aéronautique rime avec Réalité virtuelle

L’entreprise Takoma revient du Salon du Bourget où elle a présenté ses solutions de digital-learning, de Réalité virtuelle et de Réalité augmentée. Avec ses 200 modules par an, elle propose des formations de tout type : administratif, commerce, technologique, numérique…

 

Takoma : Agence de référence dans le digital learning

 

Créée en 2000, Takoma compte aujourd’hui 170 collaborateurs en CDI, répartis sur ses trois agences dont celle basée sur la Duranne à Aix-en-Provence. En 2016, grâce à son développement sur la réalité virtuelle (RV) et la réalité augmentée (RA), elle devient le référent en développement d’application sur ces technologies et voit son chiffre d’affaires augmenter d’environ 20% pour atteindre 13.1 M d’euros.

La société se positionne sur 9 pôles d’expertise : Aéronautique & Spatial, Automotive, Télécommunications, Électronique & Automatisme, Distribution, Cosmétiques & Parfums, Industrie & Énergie, Banque & Assurances, Agroalimentaire.

Bien que travaillant avec environ 80% de grandes entreprises, Takoma reste indépendante et conserve une liberté de décision sur de nombreux projets. C’est ainsi qu’elle privilégie l’embauche en région et veille à la formation constante de ses équipes.

Takoma : des formations immersives grâce à la RV

 

Il aura fallu à Takoma 4 ans d’un programme R&D, pour inclure la RV et la RA dans ses formations. Pour Sylvain Gras Directeur régional Sud de l’agence : « Cela permet d’obtenir un module plus court et plus immersif. Nous incluons de la scénarisation dans nos modules. Pour la RATP, nous avons ainsi pu proposer aux agents une simulation d’incident sur un train, sans mobiliser de véhicules. » L’entreprise travaille également sur le projet BIM pour le bâtiment qui permet, grâce aux lunettes RA, de pouvoir matérialiser sur un terrain donné un plan 2 D en un bâtiment 3D.

Des projets qui s’inscrivent dans l’ambition de la team Henri Fabre, dont Takoma fait partie, essayer d’inventer l’industrie du futur, notamment en réduisant les temps de conception.

A l’occasion du salon du Bourget, Takoma proposait ses modules de formation digitale ainsi que des applications en RV dont une opération de déminage, mais aussi son projet isiris pour Coloplast qui permet de réaliser virtuellement des actes chirurgicaux. Un évènement qui lui a permis de rencontrer une centaine de personnes sur son stand, ainsi que de grandes entreprises comme Dassault et Safran, pour ne citer qu’elles…