Le 28 avril, l’école Centrale de Marseille accueillait des PME de la région PACA venues présenter leur activité et dispenser leurs conseils aux élèves ingénieurs de 1ère et de 2ème année. Parmi elles, trois lauréates du Dispositif d’Amorçage de Provence (DAP) : Terradona, Optimum Tracker et Think and Go.

« La clé pour réaliser de belles choses, individuellement et collectivement », pour le directeur de Terradona, Mathieu Oliveri, « c’est de se sentir bien dans sa vie professionnelle ». Créée en 2013, la startup propose une box (cliink) et une application, récompensant l’utilisateur qui tri correctement ses déchets. Pour son directeur, il est important de cultiver la différence, « dans une entreprise la multiplicité des profils, permet de faire naitre de belles idées et de pouvoir les concrétiser ». La startup qui va rentrer en phase de commercialisation, est actuellement en cours de recrutement. Elle recherche des ingénieurs en électronique et logiciels embarqués. Avec des demandes de la part de la Suisse et du Mexique, la société envisage une ouverture à l’international, à l’horizon 2017-2018.

Franck Treguer, Directeur des Ressources humaines chez Optimum Tracker, souligne « l’importance du management de l’innovation et le fait de favoriser l’initiative plutôt que la performance ». Une performance néanmoins remarquable, chez cette startup et son tracker solaire qui a connu une forte croissance en trois ans, en passant de 6 employés en 2013, à 33 employés en 2016, dont 1/3 d’ingénieurs. La société souhaite construire une culture d’entreprise basée sur ces trois mots : collectif, audace et envie. Leur besoin en recrutements reste important, puisque d’ici la fin de l’année, l’effectif devrait être de 50 employés.

Pour le président de Think&Go, Vincent Berge « Une bonne idée ne suffit pas, il est impératif d’y intégrer une connotation business ». Une problématique parfaitement intégrée par sa société qui a récemment été rachetée par le leader mondial des paiements, Ingenico. En effet, la startup née en 2010, est une pionnière dans le domaine des écrans connectés. Titulaire de nombreuses récompenses, elle bénéficie d’une expérience internationale et a notamment été présenter ses écrans, au CES de Las Vegas, ainsi qu’au Mobile World Congress de Barcelone. L’équipe composée à l’origine de 15 personnes, est aujourd’hui passée à 25 salariés. Un nombre qui va encore augmenter, puisque la startup devrait compter 40 employés l’année prochaine.