Le docteur Jean Lacoste a reçu mardi 11 décembre le Club Entreprises des Énergies de la Victoire pour une visite du chantier de l’Hôpital Privé de Provence qu’il préside. L’occasion de découvrir le futur établissement de soins médico-chirurgical appelé à remplacer à partir du 3 juin 2019 les polycliniques du Parc Rambot et Provençale, devenues obsolètes.

 

Situé aux Bornes, en pleine campagne, l’HPP propose un plateau médical de 27 000 m², 25 salles d’opération. Près d’un millier de personnes y travailleront, dont 475 salariés de l’HPP et 160 médecins. L’établissement construit en HQE (Haute Qualité Environnementale) disposera d’équipements de pointe, comme un scanner mobile ou encore un robot chirurgical destiné aux interventions complexes. Il traitera les urgences dans des locaux de 650 m².

 

« Nous avons conçu cet établissement pour offrir les techniques les plus sophistiquées et pour améliorer la prise en charge des patients » souligne le docteur Jean Lacoste. « Nous avons particulièrement soigné les flux, conçu des circuits courts, afin que les gens restent le moins longtemps possible dans nos murs ».

 

En contrebas du bâtiment principal, la Maison Médicale de Provence accueillera sur 5 000 m² quatre-vingt médecins.  « Des spécialistes vont migrer du centre-ville d’Aix pour venir nous rejoindre ici » explique le docteur Jean Lacoste. « Les patients pourront faire toutes leurs consultations, leurs radios, sur un seul site avant d’être opérés. Cela optimisera la gestion des patients et leur fera gagner du temps ».

 

Avant même sa mise en service, la maison médicale affiche complet se félicite le docteur Jean Lacoste. « Nous allons en construire une seconde car nous disposons de réserves foncières ».