Edeis donne une seconde vie à l'aérodrome d'Aix-les-Milles

Le 1er janvier 2018, Edeis remportait l’appel d’offres lancé par l’État concernant la concession pour 45 ans de l’aérodrome d’Aix-les-Milles. Cinq mois plus tard, Pays d’Aix Développement a organisé une visite du site pour que les entreprises découvrent les projets d’Edeis. La présence d’une telle infrastructure représente en effet un atout de taille pour un bassin économique.

 

Basé en région parisienne, Edeis gère 19 aéroports de petites tailles ou aérodromes. La société travaille également dans les secteurs de l’ingénierie et du transport (métro et tramways).

Sur 50 hectares, l’aérodrome d’Aix-les-Milles regroupe une piste et une quinzaine d’entreprises et d’associations, dont le siège social de la compagnie aérienne Twin Jet, le constructeur d’hélicoptères Guimbal ou encore l’atelier de maintenance Kerozen. Au total, 400 personnes travaillent sur le site. Airbus Hélicoptères vient d’y installer une équipe.

Edeis va investir 3 M€ sur trois ans dans la réfection des réseaux (eaux…), l’éclairage, et dans mise en place de services dignes d’une aérogare d’affaires (salons, douches…). La société entend développer deux types d’activités sur Aix-les-Milles.

La première, en lien avec l’aéronautique, concernera l’aviation d’affaires et de loisir. Edeis lancera en juillet 2018 un appel d’offres pour l’ouverture d’un restaurant. L’accueil sera entièrement revu. Sur la partie Ouest de l’aérodrome, des aéro-clubs et de sociétés commerciales spécialisées dans la formation de pilotes vont quitter leurs Algécos pour des bureaux en dur.

Dans la partie Est du site, un parc d’activités d’une dizaine d’hectares verra le jour. Edeis va lancer des appels d’offres pour trouver des investisseurs prêts à prendre en charge la rénovation ou la destruction et la reconstruction des bâtiments déjà présents. Parallèlement, Pays d’Aix Développement mobilisera son équipe pour accompagner les entreprises désireuses de s’installer sur ce site unique.