Nucléaire et nouvelles énergies

Le CEA Cadarache abrite des réacteurs expérimentaux, laboratoires spécialisés, ateliers et halls d’essais destinés aux recherches sur l’énergie nucléaire (réacteurs de puissance, propulsion navale) étude sur l’environnement – radio écologie – mais aussi la chimie, les matériaux, la physiologie végétale et la fusion thermonucléaire contrôlée.

Le dynamisme et la renommée du CEA Cadarache ont été un atout pour l’implantation du projet ITER.

Cadarache est le second centre du CEA, en effectif, après SACLAY. Il accueille plus de 4.500 salariés (essentiellement ingénieurs et techniciens) et représente une des plus grandes concentrations de chercheurs et de cadres scientifiques en Région Provence Alpes Côte d’Azur.

Le CEA Cadarache procède à plus de 950 millions d’euros d’achats et 1,3 milliards d’investissements (rénovation, installations nouvelles, démantèlement…).

Le centre héberge un certain nombre de filiales industrielles parmi lesquelles AREVA TA et AREVA, qui ont les effectifs les plus importants. Les liens importants et soutenus avec l’industrie constituent une aide non négligeable à l’innovation. Au-delà des activités d’études et de recherche, et de celles de ses filiales, le CEA Cadarache abrite également un dispositif de transfert de technologies au service des PME-PMI de la région Provence Alpes-Côte d’Azur et une antenne de l’Institut National des Sciences et Techniques Nucléaires.